Bienvenue dans notre site d'aide en ligne
  1. Accueil
  2. >
  3. Installer et rénover
  4. >
  5. Tubage
  6. >
  7. Comment tuber un conduit de cheminée ?

Comment tuber un conduit de cheminée ?

Le tubage permet de rénover les conduits de cheminée existants qui seraient inadaptés à l’installation d’appareils de chauffage plus récents, trop grands, dégradés avec le temps, ou plus vraiment étanches. Tuber un conduit de cheminée permet de réutiliser une installation existante plutôt que de la condamner. Voici les étapes et règles à suivre pour réussir cette opération.

Attention, ce type d’opération requiert un savoir-faire et un respect strict des règles de mise en œuvre. Faire appel à un professionnel qualifié garantit un fonctionnement optimal et sécurisé de votre système. 

Principe du tubage de cheminée 

L’action de tuber consiste à insérer un conduit de fumée métallique rigide ou flexible dans un conduit de cheminée existant, souvent un conduit maçonné. Cette partie tubée correspond à la partie située entre la sortie en toiture et la partie "raccordement" dans la pièce où se situe l’appareil (poêle, insert...). 

Tuber permet d’étanchéiser le conduit aux fumées, d’améliorer le tirage grâce à un diamètre mieux adapté (et souvent réduit), et de prévenir la condensation. 

 

Selon la configuration du conduit, 2 types de tubage possibles : flexible ou rigide 

Le tubage flexible pour les conduits de cheminée dévoyés 

Le tubage rigide pour les conduits de cheminée droits 

Les diamètres de tubage disponibles

Le choix du diamètre est déterminé par les indications du fabricant de l’appareil de chauffage à installer.

  • Tubage flexible : Ø 80 > Ø 300 (intérieur)
  • Tubage flexible isolé : Ø 80 > Ø 250 (intérieur)
  • Tubage rigide : Ø 80 > Ø 250 (intérieur)
  • Tubage rigide ovale : 190 x 120 (équivalent Ø 150) > 310 x 200 (équivalent Ø 250)

 

Tuber un conduit maçonné ou droit avec un conduit flexible

1. Insérer par le haut le tubage flexible dans le boisseau. Le conduit de cheminée doit être entièrement tubé, depuis la partie en toiture jusqu’au conduit de raccordement (arrêter le flexible entre 5 cm et 14 cm avant la partie basse du boisseau).

2. Sur la sortie de toit, installer la plaque supérieure d’étanchéité en la vissant sur le conduit flexible, puis positionner le chapeau autour du tubage flexible par serrage de la vis.

Note : pour cette 2e étape sur la sortie de toit, il est possible de fixer un collier de fixation haute autour du flexible et de le positionner directement sur le boisseau dans deux encoches créées à cet effet.

3. En partie basse, viser le raccord flexible sur le bas du conduit flexible. Installer ensuite la plaque tubage ventilé sur ce raccord et la visser aux 4 coins. Poser enfin la plaque de finition à l’aide des aimants.

Note : pour cette 3e étape en partie basse, le raccord flexible peut également être fixé à l’aide d’un collier à griffe.

4. Terminer le raccordement du poêle à bois avec les éléments de raccordement émaillés.  

 

Tuber un conduit maçonné droit avec un conduit rigide

1. Dans la future hotte (partie qui sera cachée) en partie basse et à l’aplomb du conduit maçonné, d’abord fixer le support mural dans lequel viendra s’emboîter le tubage rigide.

2. Insérer par le haut les différentes sections du tubage à emboîter en les ayant préalablement fixés à chaque jonction à l’aide des colliers d’étanchéité. Cette insertion dans le conduit maçonné se déroule donc section par section.

Note : respecter le sens de montage comme précisé sur l’étiquette (partie en bas, partie femelle en haut).

3. Une fois le conduit tuber sur toute sa longueur, installer la plaque d’étanchéité en la vissant sur la sortie de toit, puis positionner le chapeau avec son collier de sécurité. 

4. En partie basse, installer le kit de raccordement pour insert et foyer fermé. 

 

Toutes les étapes du tubage en tuto vidéo 

La norme NF DTU24.1 comme référence 

Chacune de nos solutions Cheminées Poujoulat est accompagnée d'une notice de pose. 
Pour la mise en œuvre globale du système, se référer à la norme NF DTU 24.1 relative aux conduits de fumée. 

Avons-nous répondu à votre question ?
Oui
Non
Nous sommes désolés de ne pas avoir répondu à votre question :(
Pourriez-vous nous indiquer comment améliorer notre réponse ?
Merci ! Nous sommes ravis d’avoir pu vous aider. N’hésitez pas à poser une nouvelle question ou à visiter notre site poujoulat.fr